C’est à la suite de l’Oktoberfest de la brasserie Beau’s, durant le spectacle de clôture proposé par le trio Prospect Nelson au restaurant Déjà Vu de Hawkesbury que la formation a dévoilé de nouvelles pièces.

                 C’est n’importe quoi et Écoute (Ma cassette) sont rythmées. Elles s’ajouteront à d’autres titres qui composeront le prochain disque de Prospect Nelson. «C’est assez avancé. On a ce qu’il faut pour faire le deuxième disque. Il faut prendre le temps de le faire comme il [se doit]», exprime Frankybone, bassiste du groupe. Le premier opus de Prospect Nelson a été enregistré dans un studio improvisé chez les parents de Wes, guitariste du trio.

                 «C’était notre premier show dans un bar local. On fait ce qu’on aime», note Wes.

                 Chaque membre y trouve sa place. «Moi je veux jouer. Le reste c’est du fun!», ajoute Frankybone. L’important pour eux c’est qu’ils restent authentiques.

                 Ceux qui veulent les entendre à nouveau pourront le faire le 3 novembre: au Black Squirrel Books and House of TARG d’Ottawa. Consultez la page Facebook de l’événement pour plus d’informations. Visitez leur site web au prospectnelson.com/ ou leur page Facebook pour toutes leurs dates de tournée.

 

Lire la suite dans notre édition de Hawkesbury

Prospect Nelson dévoile trois nouvelles pistes

Photo Stéphane Bourgeois

Prospect Nelson était au Déjà vu dans le cadre de l’Oktoberfest de Beau’s.

©2011 LE RÉGIONAL   |      TOUS DROITS RÉSERVÉS     
450-562-1161     -    613-632-0112

 

 

HAWKESBURYLACHUTE
RHAW_181018

Cliquez sur le journal de votre choix afin de découvrir la version électronique de votre journal préféré!

RLAC_181018

                 La troupe de théâtre amateur pour aînés La Belle Gang présentera sa troisième production originale du 25 au 28 octobre prochains. Intitulée La Pension Auclair, cette pièce s’attarde à l’intimidation dans la vie des aînés, plus particulièrement celle qui sévit dans les résidences du troisième âge.

                 Après Faudrait pas prendre grand-mère pour une dinde et grand-père pour son dindon, sur les divers abus que subissent les aînés, et Les Anges gardiens sont fatigués, sur le difficile rôle de proche aidant, La Belle Gang se penche maintenant sur une problématique peu connue du grand public mais bien présente chez nos aînés: l’intimidation.

                 Cette troisième création originale de La Belle Gang (cinquième si l’on compte les adaptations anglaises des deux premières pièces) a une nouvelle fois été écrite par l’auteur François Jobin de Brownsburg-Chatham. Cette fois-ci, l’auteur met en scène une résidence pour aînés, la Pension Auclair, où les divers résidents se côtoient et, dans certains cas, s’intimident pour un oui ou pour un non.

                 «Quand j’ai commencé à rencontrer les gens à propos de l’intimidation chez les aînés, j’avais des préjugés, avoue l’auteur François Jobin. Quand on parle d’intimidation, on parle de violence physique et verbale. Mes rencontres avec les gens du milieu m’ont scié les jambes: je n’en revenais pas de la mesquinerie qui existe chez certains aînés envers leur prochain.»

 

Lire la suite dans notre édition de Lachute

Photo Francis Legault

La Pension Auclair, nouvelle pièce de La Belle gang, sera présentée du 25 au 28 octobre.

La Belle gang présente La Pension Auclair

Par Francis Legault

ContactArchivesAccueil

124 Main Street Est
Hawkesbury, Ontario
K6A 1A3

505, avenue Béthany,  local 117
Lachute, Québec
J8H 4A6

613-632-0112
pub@le-regional.ca

Suivez-nous!

34 484 copies chaque semaine

Par Stéphane Bourgeois

Édition Hawkesbury: Un sofa SVP! | Édition Lachute: Ali Baba revisité