Dans ce monde de réalité augmentée le joueur fait parti d’un univers dans lequel il cohabite avec toutes sortes de créatures aux propriétés mystiques : les Pokémon. L’objectif du joueur est d’en attraper et en domestiquer le plus possible au terme d’une quête vers son destin.

                 D’abord disponible en format «cartes à jouer», Nintendo transpose son jeu Pokémon sur les consoles vidéo. La nouvelle génération d’adeptes vit ce jeu d’une toute autre manière. En effet, au dire de M. Luc Dupont, spécialiste du marketing et professeur au département des communications de l’Université d’Ottawa, c’est à la suite d’une blague, qu’un développeur affilié à Google relance la filiale de Nintendo.

                 Samedi dernier, des citoyens d’Hawkesbury s’étaient rassemblés devant le magasin Movie People sur la rue principale. Ils se préparaient à effectuer un circuit bien précis longeant la rue principale en direction de l’île du Chenail en faisant un détour sur la rue Régent. C’est à cet endroit qu’ils retrouvent divers portails permettant aux joueurs d’évoluer plus rapidement dans le jeu. Cette activité est bâptisée « Pokéwalk ».

                 Pour M. Jason Cameron, joueur qui y joue depuis que l’accès à version récente de ce jeu est disponible, jouer à Pokémon Go lui permet de sortir dehors pour faire plus que simplement marcher. Il mentionne que selon lui, c’est une activité qui permet à tous de sortir et ça permet à certains de faire autre choses que de traîner dans les bars. Lorsqu’on lui demande pourquoi il a développé un intérêt pour ce jeu, il mentionne que la mobilité du jeu est différente d’un jeu nécessitant une console fixe. C’est l’élément intéressant du jeu. Il ajoute qu’il n’a pas l’intention de jouer à une autre version du jeu Pokémon si celle-ci était développée et accessible sur les nouvelles consoles «rétros» que Nintendo vient de rendre disponibles sur le marché.

 

Lire la suite dans notre édition de Hawkesbury

Le phénomène Pokémon GO à Hawkesbury

Photo gracieuseté

L’OPP vous demande de respecter les règles de sécurité lorsque vous partez à la chasse aux Pokémon pour les attraper tous!

©2011 LE RÉGIONAL   |      TOUS DROITS RÉSERVÉS     
450-562-1161     -    613-632-0112

 

 

HAWKESBURYLACHUTE
Le Regional Hawkesbury (160728)

Cliquez sur le journal de votre choix afin de découvrir la version électronique de votre journal préféré!

Le Régional Lachute (160728)

                 Après les deux Lachutois qui sont partis en France, c’était au tour des deux Clusiens de rencontrer les médias locaux le 7 juillet dernier dans le cadre de l’échange étudiant entre les deux villes. Le moins que l’on puisse dire est que les Clusiens adorent Lachute!

                 Loris Buliard et Lambert Camps ont tous deux 20 ans. Les deux jeunes hommes qui iront étudier respectivement en génie industriel et en ingénierie physique l’automne prochain sont arrivés à Lachute le 26 juin dernier et n’ont pas tardé à tomber sous le charme de la région.

                 «C’est génial! On a super bien été accueillis», indique Loris.

                 «On a la chance d’être hébergé dans de bonnes familles. Les gens sont tout aussi agréables et accueillants qu’en Argentine», raconte pour sa part Lambert qui a déjà vécu un échange étudiant avec ce pays d’Amérique du Sud.

                 Les deux Français travailleront jusqu’à la mi-août au sein du service des Loisirs de la ville de Lachute. Ils s’occuperont notamment des parcs et espaces verts.

 

 

 

Lire la suite dans notre édition de Lachute

Photo Francis Legault

Les Clusiens Lambert Camps et Loris Buliard sont tombés sous le charme de la Ville de Lachute dès leur arrivée.

Les Clusiens aiment Lachute

Par Stéphane Bourgeois

ContactArchivesAccueil

124 Main Street Est
Hawkesbury, Ontario
K6A 1A3

505, avenue Béthany,  local 117
Lachute, Québec
J8H 4A6

613-632-0112
pub@le-regional.ca

Suivez-nous!

34 484 copies chaque semaine

Par Stéphane Bourgeois

Édition Hawkesbury: St-Isidore perd son église | La Barouette emprisonne les "Premières de classe" | L'expérience gymnastique au féminin | Édition Lachute: Patrimoine religieux à l'honneur | À la rencontre des artistes d'ici | On fête l'été à Brownsburg-Chatham