Le 28 juin marquait l’inauguration de l’hôtel de ville de la municipalité d’Alfred-Plantagenet. Le bâtiment est passé de 3000 à 7 100 pi2 de superficie. La municipalité financera cet investissement de plus de 843 000$.

                 Ces travaux ont débuté en septembre 2016 et le contracteur Bergeron Construction est à l’œuvre depuis. Les mouvements de bureaux se faisaient depuis mars dernier. Notons que la municipalité d’Alfred-Plantagenet est endettée d’environ 4% par rapport à sa capacité fiduciaire. D’après le service des finances, étant structuré «comme l’est une dette» et financé à l’interne, ce projet et sa dépense sera remboursée au bout de 20 ans.

                 Lors de la cérémonie de la coupe du ruban, le maire Fernand Dicaire a noté que la décision de rénover l’ancien bâtiment pour ainsi permettre l’unification des services sous un toit commun fut unanime au conseil municipal.

                 Le maire croit que ce changement améliorera la qualité de vie des résidents et les conseillers partagent son avis. «N’oublions pas que les locaux de l'hôtel de ville sont vos locaux.» Il mentionne que tout groupe ou organisme à but non-lucratif peut demander à avoir possession de la salle commune le temps de ses réunions. M. Dicaire note «Ce projet, depuis l'amalgamation, avait été mis en veilleuse quatre fois. On s’est mis d’accord qu’après 20 ans, on devrait réunir nos employés sous le même toit.» Le bureau du maire, les services de taxation, de la comptabilité et des finances, des loisirs, des travaux publics, d’urbanisme, de la règlementation et des communications, sans oublier le service des incendies, la bibliothèque et l’officier du bâtiment se retrouvent donc au 205 Old Hwy 17, à Plantagenet.

 

 

Lire la suite dans notre édition de Hawkesbury

Nouvel hôtel de ville pour Alfred-Plantagenet

Photo Stéphane Bourgeois

La municipalité d’Alfred-Plantagenet a agrandi et rénové son hôtel de ville au coût de 843 000$.

©2011 LE RÉGIONAL   |      TOUS DROITS RÉSERVÉS     
450-562-1161     -    613-632-0112

 

 

HAWKESBURYLACHUTE
RHAW_180809

Cliquez sur le journal de votre choix afin de découvrir la version électronique de votre journal préféré!

RLAC_180809

                 Les Filles d’Isabelle de Lachute, Cercle Mère d’Youville, ont conclu l’année isabellienne avec une dernière réunion le 5 juin dernier. C’est à cette occasion que le groupe a décerné le titre de Fille d’Isabelle de l’année pour 2017-2018 à une des leurs, soit Monique Legault.

                 Rappelons que les Filles d’Isabelle se veut le pendant féminin des Chevaliers de Colomb. Chaque membre doit être âgée de plus de 16 ans et être catholique. L’organisation s’implique dans diverses causes sociales. À Lachute, le Cercle Mère d’Youville compte 71 membres.

                 Quant à madame Legault, elle est membre du Cercle Mère d’Youville depuis une vingtaine d’années. «Je voulais voir ce qui se passait. À l’époque, j’avais été une des seules femmes à avoir contacté l’organisation par téléphone pour devenir membre, se souvient cette Andréenne, rappelant qu’à une certaine époque, le recrutement se faisait surtout par le bouche-à-oreille. J’aime l’amitié, nos rencontres mensuelles. J’étais un peu seule et ça m’a permis de connaître d’autres femmes.»

                 «C’est un membre très assidue, souligne Gabrielle Georgieff, régente des Filles d’Isabelle de Lachute, à propos du membre de l’année. Elle fait beaucoup de bénévolat au sein du club.»

 

 

Lire la suite dans notre édition de Lachute

Photo Francis Legault

Monique Legault (avec les fleurs) a été nommée Fille d’Isabelle de l’année du Cercle Mère d’Youville. Elle pose en compagnie de la régente Gabrielle Georgieff.

Monique Legault est la Fille d’Isabelle de l’année

Par Francis Legault

ContactArchivesAccueil

124 Main Street Est
Hawkesbury, Ontario
K6A 1A3

505, avenue Béthany,  local 117
Lachute, Québec
J8H 4A6

613-632-0112
pub@le-regional.ca

Suivez-nous!

34 484 copies chaque semaine

Par Stéphane Bourgeois

Édition Hawkesbury: Celebrating the Scottish Heritage | Édition Lachute: 50 ans pour la Laurentian Regional High School